REHABILITATION D’UN PAVILLON EN 2 LOGEMENTS SOCIAUX + CONSTRUCTION D’1 EQUIPEMENT COMMUNAUTAIRE

SHON / 100 m² logements rénovés + 11m² extensions (hall + terrasse) + 50m² équipement communautaire construit

Montant des travaux / 123 000€ pour la réhabilitation du pavillon + 88 000€ pour la construction de l'équipement

Maîtrise d’ouvrage / Diocèse de Créteil + AMO SCIC Habitats Solidaires

Mission /Maitrise d'œuvre complète

Programme /Restructuration complète d’un pavillon pour réaliser deux logements sociaux + construction d’un équipement communautaire à usage de “salle paroissiale”

Réalisation / PC obtenu en 2014, chantier prévu en 2015

Lieu /36 rue Diderot, Champigny sur Marne (94)

Équipe /En collaboration avec Maud Revol Bordone

La commande était sur une même parcelle dans un tissu pavillonnaire, la réhabilitation d‘un pavillon pour y créer deux logements sociaux (un T3 et un T2) associés à la construction d’un équipement public à usage des utilisateurs de l’église Ste Jeanne située sur une parcelle adjacente, implique des adaptations des deux bâtiments afin de les faire cohabiter de manière harmonieuse.

Un aspect important de la commande est la volonté de la maitrise d’ouvrage de réaliser une partie des travaux en autoconstruction avec l’aide de bénévoles.

Pour cela, la salle paroissiale est conçue entièrement en panneaux de bois préfabriqués formant ossature et bardage bois conçus selon le procédé de l’ingénieur Laplane, qui permet d’assembler les panneaux par simple “clipsage” de l’un avec l’autre. Le volume a été pensé au plus simple pour pouvoir diminuer les couts de construction et faciliter l’assemblage des modules. A l’intérieur, la salle est éclairée par plusieurs sources de lumière naturelle, directe et indirecte, ce qui brisera la monotonie du volume.

Nous avons choisi d’utiliser l’impossibilité d’ouvrir des vues directes sur 3 des côtés pour créer des ouvertures ponctuelles permettant d’apporter une lumière douce à l’intérieur tandis que la façade ouverte est entièrement vitrée et donne sur le jardin.

Le bardage, quant à lui, est conçu comme un patchwork de textures de bois, assurant l’élégance de ce monobloc.

Concernant les logements qui ont été réhabilités par les locataires eux-mêmes, il s’agissait de constituer deux petits logements qui restent très confortables y compris pour des ménages avec plusieurs enfants. Le budget ne permettant pas de modifier les structures, les ouvertures ont été conservées.

Vue de l'équipement communautaire, en fond de parcelle, réalisé en structure bois et remplissage tasseaux verticaux.
Vue du pavillon rénové. Photomontage: vue depuis la rue
La salle paroissiale : un volume très simple pour une mise en-oeuvre facilitée par les usagers eux-mêmes à l’aide d’éléments préfabriqués.
Plan masse
Plan montrant l’implantation sur la parcelle, et le cheminement pour accéder à la salle paroissiale